Un message genevois

Où l’on reçoit un message de Suisse

C’est dans le titre de ce blog: généalogie en dilettante. Cela signifie que j’écris et que je généalogise lorsque j’ai le temps de le faire et surtout, l’envie. Ces derniers temps n’ont pas été forcément propices mais viennent les vacances et me revoici sur le devant du blog.

Or, par un hasard tout à fait extraordinaire 1j’eusse voulu écrire exorbitantvoilà t’i pas que dès le premier de vacances 2vacances: (n.f.) période de temps pendant laquelle je peux préparer mes cours toute la journée je perçois un signal de Samy 3Samy: nom donné à mon téléphone portable, c’est comme ça, cherchez pas indiquant un appel manqué ainsi qu’un message à consulter. Comme je suis en vacances, je ne bondis pas sur le téléphone pour consulter la messagerie, j’attends au moins deux minutes.

Une voix me donne son nom, j’entends quelque-chose-cé-erre puis la voix continue en me disant que ma demande formulée en 2014 a abouti, qu’elle a envoyé des documents par voie postale mais que malheureusement ceux-ci sont revenus à l’expéditeur (tiens donc…), qu’elle a cherché à me contacter par mail et qu’elle tente également le téléphone.

Ni une, ni deux (ni trois d’ailleurs) et faisant plus confiance à mes yeux qu’à mon ouïe; je bondis 4oui, j’aime bien bondir quand je suis en vacances, c’est mon côté cabri sur ma messagerie pour consulter mes courriels.

Un message non lu m’attend.

Un message du CICR5Comité International de la Croix-Rouge qui m’indique que ma demande concernant mon grand-père paternel, qui fut prisonnier de guerre en Allemagne a donné des résultats, que ceux-ci m’ont été envoyés et que l’envoi fut retourné à Genève. Joie !

logo_cicrJ’avais lu quelque part (sur le site du CICR6https://www.icrc.org/fre/resources/icrc-archives/ ?) que les recherches concernant les prisonniers de guerre de la seconde guerre mondiale ne seraient plus traités sauf si elles concernaient les droits humains (par exemple recherche d’un ascendant inconnu, etc…) et comme ma demande ne concernait que la généalogie stricto sensu, j’avais fait une croix sur cette demande.

La consultation des données issues de la seconde guerre mondiale semble encore interrompu. Le site indique qu’il s’agit de se conformer aux nouvelles exigences en matière de données personnelles et que le service sera interrompu jusqu’en 20167https://www.icrc.org/fre/resources/documents/article/other/02-01-archives-second-world-war.htm. Il semble alors que, par un coup de chance opportun, ma demande ait été dans les dernières traitées avant cet arrêt de communication.

Mon adresse, je peux vous l’assurer, a été promptement envoyée !

A suivre donc…

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

Notes:   [ + ]

1. j’eusse voulu écrire exorbitant
2. vacances: (n.f.) période de temps pendant laquelle je peux préparer mes cours toute la journée
3. Samy: nom donné à mon téléphone portable, c’est comme ça, cherchez pas
4. oui, j’aime bien bondir quand je suis en vacances, c’est mon côté cabri
5. Comité International de la Croix-Rouge
6. https://www.icrc.org/fre/resources/icrc-archives/
7. https://www.icrc.org/fre/resources/documents/article/other/02-01-archives-second-world-war.htm

1 commentaire sur "Un message genevois"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *