On a retrouvé les actes perdus

Où l’on reçoit des actes rétablis

Ce billet est la suite de celui-ci.

Ma dernière apparition sur la blogosphère généalogique datant de février dernier, je suppose que tout le monde a pensé que je n’avais rien reçu de la part des Archives de Paris.

Que nenni mes bons amis !

Très rapidement, le services des archives de la ville de Paris m’a répondu après avoir reçu ma modeste obole correspondant aux frais de copies des actes envoyés.

Une première déception

Au premier abord, j’ai été déçu, ces actes ne semblaient contenir d’autre information que celles que je connaissais déjà. Je me demandais alors pourquoi tous ces chercheurs se réunissaient en hordes et prenaient d’assaut les archives.
Puis, après quelques mois de négligence, j’ai été poussé par mes démons généalogiques de nouveau à m’intéresser une nouvelle fois au contenu des actes en question.

Une réelle découverte

Après une seconde numérisation (ah, les bienfaits d’une liste à faire actualisée… heureusement que le classement des documents fonctionne !) je me suis aperçu que mon aïeul (arrière-arrière grand-père du côté maternel) s’était marié une première fois en 1874 ! Après 1871, donc l’acte devait être numérisé !

La fièvre de la recherche

Je m’empressais de vérifier le certificat délivré par la mairie du VIIe arrondissement concernant cette union et ayant été la base de l’acte de naissance rétabli de mon aïeul. C’est malheureusement bredouille que je sortis après avoir, comme d’habitude consulté des pages et des pages de registres (j’avais en effet la date de la cérémonie) sur la visionneuse.
De guerre lasse, je me dis qu’il me faudrait peut-être consulter les tables décennales, qu’au moins, j’aurais une vague idée de l’existence et de la supercherie du certificat.
Rien non plus.

Retour à mon buisson d’épines…

Voilà une piste qui s’avère être en fait une épine généalogique ! Pas d’acte, pas de traces dans les tables, seul un certificat relatant l’existence de l’acte et sa date (avec filiation succincte des deux époux).

Facebooktwittergoogle_plusFacebooktwittergoogle_plus

1 commentaire sur "On a retrouvé les actes perdus"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *